top of page

Vous trouverez ici, très brièvement, des conseils vulgarisés que je peux vous apporter quant à l'adoption de chèvres miniatures.

Je serai ravie de développer avec vous au besoin.

Comment choisir ma chèvre?

Et voilà, ça commence mal! C'est plutôt choix de mes chèvres: l'espèce caprine est grégaire, c'est-à-dire que rien (super parc d'attraction dans l'enclos, distributeur automatique de caresses, petit chalet cocooning...), ni personne (humain, chien, chat, poule, cheval, mouton, cochon, dromadaire, koala, poissons...) ne pourra remplacer une autre chèvre. Elles vivent au minimum par deux.

ELLES, pourquoi elles? Parce qu'on utilise le féminin dans le langage courant, même pour parler des boucs. Hé oui, c'est comme ça! Sauf que voilà, une chèvre femelle entre en chaleurs très régulièrement (toutes les 3 semaines) et les hormones la poussent à crier par ci par là si vous avez de la chance ou en continu si vous n'en avez pas. Oups, et les voisins alors??? Je conseille vivement le choix de chevreaux mâles castrés. Chez nous, ils le sont peu de temps après leur naissance. Pourquoi leur faire cela si petit? Pour qu'ils ne développent pas les attributs du bouc entier: plus grosse ossature, cornes plus imposantes, odeur (je n'utiliserai pas d'adjectif pour la qualifier ;-), poils plus longs ou tout du moins plus drus...

Nous avons des exemples à l'élevage de boucs castrés bébés et d'autres adultes, ils sont visibles sur place pour appuyer mes propos.

Et le caractère? Gourmandes, coquines, fuyantes, pot de colle, joueuses, gracieuses...

Une hiérarchie s'installe au sein de troupeau. Difficile de généraliser mais c'est tout de même plus souvent la matriarche qui dicte les règles. Elle décide qui peut manger, quand et à quel endroit. C'est assez rare que la hiérarchie n'existe pas.

Les chèvres sont curieuses, elles vont venir vous sentir. Mais elles sont aussi des animaux de fuite, herbivores, chassées par les prédateurs et savent très bien vous éviter lorsqu'elles ne veulent pas que vous les touchiez.

A Belle Vue, nous nous efforçons de rendre chaque chevreau très proche de nous, c'est le travail qui prend le plus de temps surtout quand les mères sont des chèvres venant d'autres élevages, elles sont généralement assez sauvages. Si ce "travail" est si important, c'est bien parce que développer la sociabilisation bébé est primordial à mes yeux pour votre confort. Cela évite aussi la sociabilisation à la nourriture qui est pratiquée à l'âge adulte.

Une fois chez vous, un petit temps d'adaptation sera nécessaire mais incomparable avec des chèvres non sociabilisées. Encore une fois, mes exemples sont à l'élevage et sont visibles lors de votre visite.

Comment les accueillir?

La taille du terrain: Il est coutumier de dire qu'il faut 400m2 par chèvre miniature. Je suis presque d'accord! Donc partons sur 800m2 pour 2, c'est possible.

Encore un petit bémol: si on peut multiplier par deux, c'est idéal! Je m'explique:

Le parasitisme chez les chèvres est source de tout ennui. Il est conseillé de faire une rotation de pâture toutes les 6 semaines afin que les méchants petits vers quittent les lieux avant que nos petites chèvres n'y reviennent.

Donc un petit parc de 800m2 pendant 6 semaines puis un autre à nouveau 6 semaines etc.

L'abri: Indispensable! Pas besoin d'un chalet **** (encore que quand c'est beau, ça fait plaisir aux yeux). Il faut pour 2 chèvres, un abri de 2,5m2 pour 2 (<5m2 c'est bien, https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1986). Cet abri doit pouvoir se fermer et rester accessible en tout temps. Les chèvres craignent vraiment l'humidité: une goutte de pluie et tout le monde rentre! Elles craignent également le vent, cherchent de l'ombre en été et ne supportent pas la boue.

Dans la cabane, prévoir un râtelier avec foin, supports pour sels et minéraux en hauteur. J'ai une préférence pour le sol en terre battue qui va permettre à la litière de rester sèche. Un sol bétonné retiendra les urines et l'humidité et demandera plus d'entretien. Je déconseille vivement les plancher bois, lino etc.

Eau: Claire et propre chaque jour!

Arbres: Ce sont des chèvres, ça dévore, ça grignote tout. Soit vous protégez vos arbres, soit vous leur souhaitez bonne chance.

La clôture: Elle sera grillagée à mailles étroites en bas, d'une hauteur d'1,2m minimum. Nous avons placé un fil électrifié à 20cm du sol pour que nos chèvres n'abiment pas le grillage en s'y frottant.

Que mangent-elles?

Beaucoup beaucoup de choses! Premièrement, vérifiez que votre terrain ne contient pas de plantes toxiques (rhododendrons, lauriers roses - liste facilement consultables sur internet).

Les moutons tondent, les chèvres débroussaillent. Les moutons ont la tête en bas, les chèvres l'ont en l'air... Ce 2 phrases résument bien leur alimentation fétiche. Une friche les rendra heureuses, pas d'inquiétude à ce sujet. Un beau parc d'herbe leur convient aussi. Les deux réunis: le bonheur!

Toujours à disposition: foin, eau, pierre à sel, pierre à minéraux.

Aucunement besoin de grains, granulés... Cela leur fera plus de mal que de bien. Évitez absolument le blé (et donc le pain).

Vous voulez leur donner une friandise? Coupez une branche de noisetier ;-)

Je répondrais bien volontiers à vos questions et inquiétudes à ce sujet.

Et au niveau sanitaire?

Sauf avis contraire de votre vétérinaire, les chèvres de compagnie ne requièrent pas de vaccination.

Onglons: Je peux vous montrer lors de votre visite, c'est vraiment tout simple à faire. Ici, je le fais 2 à 4 fois par an, en fonction des chèvres, certaines ont la corne qui pousse plus rapidement que d'autres.

Vermifuge: Indispensables! A voir avec votre vétérinaire. A l'élevage, nous faisons entre 2 et 4 vermifuges par an, tous appuyés sur des coproscopies (analyses des petites crottes pour déterminer les parasites présents). Nous ne vermifugeons que si cela se révèle nécessaire, les 2 vermifuges essentiels chez nous sont ceux de l'automne et du printemps. Je peux également vous conseiller en fonction de votre cas.

Curage cabane: A Belle Vue, le curage est annuel. Et oui! Seulement! La litière est un très bon isolant, chez les caprins, on dit qu'elle est "sèche". Nous le faisons au printemps, à la sortie en pâture. Pour les sols bétonnés, il existe des asséchants de litière.

 

Attention aux zoonoses! Tous mes reproducteurs sont testés et indemnes de la brucellose (seule prophylaxie obligatoire en France) mais aussi de paratuberculose (maladie de Crohn chez l'homme), de Chlamydiose et fièvre Q (maladies abortives chez la femme) et de CAEV (qui n'est pas une zoonose mais incurable chez la chèvre).

Réglementation (il y en a toujours,évidemment!):

Lors de l'achat de votre chèvre, un bon de circulation vous sera remis (en plusieurs exemplaires). Il est à envoyer au service Identification Ovin/Caprin de votre chambre d'Agriculture. Il attestera que l'animal vit chez vous et permet de suivre les mouvements caprins. Ils prendront contact avec vous par la suite. Les chèvres sont des animaux qui sont identifiés par boucles.

Nous serions ravis que ces quelques explications vous permettent de vivre une belle aventure avec

vos compagnons. Vous l'aurez compris, adopter une chèvre est une envie à faire murir, elles méritent

toute notre attention. Je ne peux que vous conseiller de choisir un élevage sensible au bien-être de ses

petits animaux, et si vous souhaitez étoffer vos connaissances, voici un ouvrage de je vous recommande

vivement: Cliquez sur l'image

Certains groupes sur Facebook sont également une source de conseils.

 

Si mon élevage ne vous convient pas, par sa situation géographique (nous pouvons faire appel à des transporteurs) ou par choix/disponiblilité de chèvres, je me tiens disponible pour vous en conseiller d'autres.

Vivre avec ses chèvres, un pur bonheur!

Câlines et indépendantes, partir en vacances est possible (eau et foin à volonté, avoir une personne sous la main qui peut intervenir)

Gourmandes et serviables, elles s'occuperont d'entretenir votre terrain de façon écologique et se régaleront de vos épluchures

Économes et simples, les frais vétérinaires sont faibles, environ 2 ballots de foin/mois/chèvre

Rustiques et débrouillardes, elles s'adapteront à la météo

Complices et joueuses, elles peuvent être vos compagnons de jeux, celles de vos enfants et peuvent être éduquées...

IMG_6245.jpeg
bottom of page